Volkswagen ambitionne de devenir le constructeur numéro un sur le marché de l’électro-mobilité

In août 17, 2017

Bénéficiant de nombreuses années d’expérience dans l’électro-mobilité, Volkswagen souhaite devenir le constructeur leader de ce marché en plein boom. Le constructeur allemand ambitionne de se positionner comme numéro un de l’électro-mobilité à l’horizon 2025.

Une expérience de plus de 40 ans

Chez Volkswagen, l’entrée dans l’ère de l’électro-mobilité n’est pas récente. En effet, le constructeur allemand a déjà lancé sa première voiture électrique dans les années 70. En 1976, la marque a créé l’Elektro Golf et a sorti d’autres modèles plus abouti de celui-ci en 1984 et en 1994, la Golf II CityStromer et la Golf III CityStromer. A l’époque, ses véhicules électriques avaient une autonomie de 50 kilomètres.

40 ans après son incursion sur le marché de la voiture électrique, elle a mis son expérience en œuvre pour mettre au point l’e-Golf et des hybrides rechargeables de la Golf et de la Passat GTE.

Si elle est encore loin de devenir le leader de l’électro-mobilité, la marque ambitionne toutefois de dominer ce marché à l’horizon 2025 et de commercialiser près d’1 million de véhicules à l’échelle mondiale.

A titre d’information, les énergies alternatives ne représentent que 4% des ventes de Volkswagen en 2017.

Des véhicules spécialement conçus pour être équipés des technologies d’électrification

Thierry Sybord, le patron de Volkswagen en France a déclaré que la stratégie de la marque n’est plus de proposer des déclinaisons électriques des modèles déjà existants. En effet, selon lui, le constructeur procédera à la conception et au lancement de nouveaux modèles de véhicules pensés pour embarquer des technologies d’électrification, vers 2020.

Il a également ajouté que la mise en place des dérivés électriques des produits déjà existants était un moyen de tester le marché et d’évaluer les marges d’amélioration, sans pour autant ambitionner de devenir un leader.

Concernant les hybrides rechargeables, le premier responsable de Volkswagen France a annoncé que la production de ce type de véhicule ne devrait plus intégrer la stratégie de la marque. En effet, cette technologie est coûteuse et ne représente qu’une phase transitoire avant le passage vers le 100% électrique.

Pour finir, Thierry Sybord a annoncé qu’une gamme diversifiée de voitures électriques devrait voir le jour dans quelques années. Les prix des véhicules devraient être similaires à ceux des diesels entrée de gamme.

Leave A Comment