voiture volante pegase

Dès 2015, une voiture volante made in France survolera dans nos airs !

In mars 18, 2014

Actuellement, la  France dispose d’une entreprise qui travaille déjà sur un prototype de buggy volant pouvant atteindre une altitude de 3 000 mètres.Connu sous le nom de Pégase, le véhicule attire beaucoup l’intention de l’armée française qui a déjà investi près de 60 000 euros dans la perspective.

Présentation de la voiture volante

Inventé par l’entreprise Strasbourgeoise Vaylon, cet appareil est la fusion d’un véhicule tout terrain et d’un Ultra Léger Motorisé ou ULM et pourrait bien devenir la première voiture volante commercialisée en Europe.

Cet engin à moteur à hélices est capable de rouler au sol avec une vitesse maximum de 100km/heures. Dans les airs, il peut faire 60-80km/heures durant 3 heures avec sa voile de 38  m². L’engin, prévu pour rouler au sans plomb, n’a besoin que d’une centaine de mètres pour son atterrissage et son décollage.

Jérôme Dauffy, passionné d’aviation, a travaillé sur ce projet avec des ingénieurs aéronautiques et un bon nombre d’entreprises dans la branche compétition automobile et véhicules spéciaux.  Depuis 2008, il a consacré son temps pour pouvoir mettre en œuvre les objectifs qui restent pour lui un déplacement rapide sur terre et dans les airs.

Un projet soutenu par l’armée française

flying_car_pegase

Le premier vol de ce buggy est prévu en début mars même s’il est encore à l’état de prototype. Actuellement, le concepteur assure que l’appareil est conforme aux normes européennes et a obtenu les autorisations nécessaires pour rouler et voler en toute sécurité.

Après des tests évidents, l’engin sera commercialisé en 2015 pour un prix de 100 000 euros. Pour séduire la sécurité civile, les ONG et d’autres professionnels, Jérôme Dauffy affirme qu’il est facile d’obtenir le brevet pilote paramoteur, car les conducteurs devront en posséder.

L’armée française sera le premier client de l’entreprise Strasbourgeoise car elle a déjà commandé un prototype pour accomplir des essais technico-opérationnels..

Leave A Comment