Skyactiv-X ou comment réduire la consommation du moteur à essence

In septembre 26, 2017

Les moteurs diesel sont polluants mais ont une faible consommation, par rapport aux moteurs à essence. Afin de concilier la sobriété du diesel et la faible émission de particules polluantes de l’essence, Mazda a mis au point la technologie Skyactiv-X.

Un moteur à essence à allumage par compression

Après le DiesOtto de Daimler et l’Opel Vectra HCCI (Homogeneous Charge Compression Ignition), Mazda lance Skyactiv-X, le premier moteur à essence de série à allumage par compression.

Reprenant quelques caractéristiques de la HCCI, la technologie du constructeur japonais permet de commander l’allumage par l’élévation de la température, entrainée par la compression du mélange. Grâce à cette méthode, il serait possible de réduire jusqu’à 30% la consommation de carburant.

Il est à noter qu’à travers la Vectra et le DiesOtto, General Motors et Daimler ont pu créer des prototypes de moteur à compression, mais ils n’ont jamais pu passer au stade de la production de série, en raison du manque de maîtrise de l’allumage. En effet, en comprimant le mélange air-essence à un niveau élevé, les moteurs des deux constructeurs entrainent des combustions spontanées et non-contrôlées, compromettant grandement leur longévité.

La charge homogène

Si la HCCI a vu le jour il y a près de 15 ans, General Motors n’a malheureusement pas pu l’exploiter efficacement pour le développement des moteurs de série à allumage par compression.

Avec le Skyactiv-X, Mazda a su tirer profit de ce système pour mettre au point un moteur de nouvelle génération, capable de répartir les fines gouttelettes de carburant de manière homogène dans sa chambre de combustion et de réduire grandement les résidus entrainés par l’explosion.

Grâce à la maîtrise de la technologie initiée par le constructeur américain, la firme japonaise a réussi à diminuer grandement les émissions de particules polluantes, à améliorer la qualité de la combustion et à offrir une plus grande souplesse ainsi qu’une meilleure régularité, à son moteur.

Outre la réduction de la consommation de 20 à 30%, Mazda a annoncé un couple plus élevé de 10 à 30% par rapport aux voitures équipées d’une motorisation Skyactiv-G.

Le constructeur prévoit de lancer sur le marché, les premiers véhicules dotés de cette technologie en 2019.

Leave A Comment