Le marché automobile européen en plein essor

In février 9, 2015

Après la crise de 2008, le marché automobile européen retrouve ses couleurs. En 2014, les immatriculations de nouveaux véhicules ont connu une hausse importante, dans de nombreux pays de l’Union Européenne, tels que l’Espagne. Il est à noter toutefois que, cette forte croissance n’a pas été globale dans l’UE puisque certains Etats peinent à progresser.  La France compte parmi ces Etats en difficulté.

Un rebond après la crise

La crise a fortement secoué le marché automobile européen, si bien que celui-ci n’est plus habitué à finir ses exercices dans le vert. Pourtant, durant l’année 2014, il a enregistré une première véritable  progression, depuis six ans. Cependant, la croissance rencontrée par le marché, pendant cette année, est inférieure au record impressionnant de 2007, durant lequel près de 16 millions de nouveaux véhicules ont été immatriculés dans l’UE.

D’après des chiffres publiés par l’ACEA ou Association des Constructeurs Automobiles Européens, l’immatriculation de voitures neuves, a augmenté de 5,7% en 2014. Environ 12,55 millions d’automobiles neufs ont été immatriculées dans l’Union Européenne.

L’Espagne enregistre une nette croissance et la France toujours dans une mauvaise passe renault-nissan

Positionnée à la cinquième place des marchés autos européens, l’Espagne a eu droit à une progression de ses ventes de véhicules neufs, en 2014. Les immatriculations dans le pays ont enregistré une hausse de 18,4%, pendant cette année.

A l’instar de l’Espagne, la Grande-Bretagne a également réalisée un rebond. Le marché britannique a enregistré une croissance de 10,8% et a réussi à immatriculer 700 000 voitures de plus que la France, qui peine a progressé.

En effet, l’Hexagone n’a connu aucune véritable croissance durant 2014. La hausse des immatriculations de nouveaux véhicules sur le sol français a été évaluée à 0,4%. D’après le président de la firme Volkswagen France, Jacques Rivoal, ces résultats sont relativement décourageants, puisque le marché français a affiché une excellente forme, en début d’année.

M. Rivoal garde cependant espoir, pour 2015. Il a déclaré néanmoins, qu’il sera difficile d’atteindre une croissance à deux chiffres, pendant cette nouvelle année. Pour information, Renault-Nissan a connu la plus grande croissance de ventes, en 2014. La marque au losange a pu écouler 863 200 véhicules en Europe.

D’autre part, Nissan a enregistré une croissance de 13,4% et se rapproche de Toyota..

Leave A Comment