Greve automobile afrique du sud

L’industrie automobile sud-africaine au point mort

In août 28, 2013

Les ouvriers de l’industrie automobile en Afrique du Sud sont en grève depuis le début de la semaine. Syndicat et patronat n’arrivent pas trouver un accord sur la revalorisation salariale que réclament les salariés de sept usines dans le pays. Le secteur est paralysé et le manque à gagner est considérable pour les marques concernées.

Revalorisation salariale

Groupe toyota en afrique du sudLes ouvriers de sept usines des américains Ford et General Motors, des allemands BMW, Volkswagen et Mercedes et des japonais Toyota et Nissan n’ont pas revêtu leur bleu de travail depuis le 19 aout. Sous la bannière du syndicat national des métallurgistes Numsa, quelque 31 000 salariés veulent des patrons une augmentation salariale d’au moins 15%. Ceci est bien en-dessus de la proposition de l’organisation patronale des constructeurs automobile Ameo qui limite la hausse à 7%. C’est d’ailleurs cela qui a déclenché la grève.

Le Numsa estime que cette revalorisation proposée par les dirigeants ne suffirait pas à faire face à l’inflation annoncée à hauteur de 5.9% cette année par la Banque centrale d’Afrique du Sud. Dans un communiqué, le syndicat a indiqué qu’il continuerait de faire pression jusqu’à ce que les employeurs accèdent à leur demande.

60 millions de dollars par jour

Industrie automobile sud AfricaineDes milliers de salariés ont d’ailleurs manifesté devant les locaux de GM, Ford et Volkswagen dans la ville côtière du Port Elizabeth. Cette ville est aussi appelée Detroit de l’Afrique du Sud car elle constitue un véritable centre de construction automobile avec la présence de plusieurs groupes internationaux.

Si le problème est pour le moment local, les marques concernées font état d’un manque à gagner total de 60 millions de dollars par jour. A titre d’illustration, Toyota perd 729 unités quotidiennement, 345 pour BMW. De son côté, Mercedes annonce ne pas pouvoir livrer certaines commandes de Classe C si la crise persiste.

Il est à noter que l’Afrique du Sud est le premier constructeur automobile du continent. Le secteur pèse 6% du PIB du pays et représente 12% des exportations..

Leave A Comment