Vente auto : ce qu’il faut savoir

In juillet 9, 2016

En ce temps de départ de vacances, les ventes de voiture d’occasion son se font de plus en plus. C’est pourquoi nous avons trouvé judicieux de vous fournir des conseils quand à l’achat et vente automobile. Vous êtes en effet soumis à certaines obligations d’information mais aussi un certain nombre d’informations mais aussi à certaines relatives aux document de vente du véhicule.

Les obligations d’information

Lors d’une vente de véhicule, le vendeur doit fournir les éléments suivants :

  • la dénomination de vente
  • les délais de livraison du véhicule
  • la date de première mise en circulation du véhicule
  • le kilométrage de l’automobile
  • Les modalités de paiement, si la somme a été donné immédiatement ou s’il s’agit d’un crédit, indiquer les délais de rétractation et le délais du crédit.

les documents de vente à fournir

Après avoir effectué la vente, le vendeur est dans l’obligation de fournir un certain nombre de documents à l’acheteur. Les voici ci-dessous :

  • La carte grise barrée avec la notion « vendue le » suivi de la date d’achat (mois et année de la vente).
  • Le certificat de cession
  • Le certificat de gage ou non gage (cliquez sur le lien pour un certificat de non gage gratuit) celui ci doit être en date de moins de 30 jours.
  • Le résultat du contrôle technique datant de moins de 6 mois.

Les points à contrôler par l’acheteur avant d’acquérir un véhicule

Malgré le nombre important de documents fournis par le vendeur, l’acheteur doit être prudent et vérifier un certain nombre de points pour être sur du bon état du véhicule et pour éviter tout malentendu. Les points qui suivent ne sont pas exhaustifs, nous vous conseillons d’ailleurs (si vous le pouvez) de venir accompagné d’une personne ayant certaines connaissances en mécanique.

  • Contrôler l’intérieur et extérieur du véhicule. (Carrosserie, aspect visuel mais surtout technique vu véhicule).
  • Contrôler l’état du moteur
  • Contrôler l’état du châssis du véhicule afin d’être sur qu’il n’est pas accidenté
  • Contrôler le contenu du carnet d’entretien du véhicule mais aussi le kilométrage et tenter de comparer celui-ci à celui indiqué par le vendeur.
  • Tester la tenue de route du véhicule en faisant un tour et en prenant l’autoroute.

En cas de vice caché, vous aurez la possibilité d’agir contre le vendeur et demander remboursement du véhicule.

Leave A Comment