Conducteur malussé : les solutions pour réduire les cotisations

In juin 15, 2016

Une compagnie d’assurance est en droit de mettre fin au contrat  ou d’exiger une majoration plus ou moins importantes des cotisations, dans le cas où l’assuré subit des accidents répétés. Si l’établissement opte pour la résiliation de contrat, le conducteur peut se tourner vers une solution adaptée à sa situation, à savoir l’assurance malus.

L’assurance malus

L’assurance malus est accessible à tout type de conducteur. Néanmoins, le prix de ce contrat est souvent plus élevé que celui d’une assurance classique. D’autre part, les garanties contre le vol ou le dommage véhicule sont généralement optionnelles ou forfaitaires.

Pour trouver le contrat proposant des cotisations convenables, il est recommandé de faire jouer la concurrence en faisant appel à un comparateur de prix en ligne. Ce dernier offre la possibilité de comparer les différentes configurations des offres assurance disponibles sur le marché.

Dans certains cas, il est possible de faire jouer le montant de la franchise afin de réduire ses dépenses au maximum. Cependant, il faut savoir que des compagnies proposent des franchises relativement réduites mais ne couvrent qu’une part relativement restreinte des dégâts engendrés par un sinistre.

Le véhicule : un critère pris en compte par l’assurance malus

Outre la mise en concurrence, il ne faut pas oublier que le type de véhicule est un facteur pris en compte par les compagnies proposant des contrats d’assurance malus. Les grosses cylindrées et les voitures haut de gamme peuvent entrainer une hausse importante des cotisations.

Pour réduire le prix de son assurance, il est donc préférable d’opter pour un petit modèle, présentant uniquement les équipements essentiels au confort de conduite en ville et sur route.

Qu’est-ce que le bonus malus ?

assurance-auto

Le bonus malus, également connu sous le nom de CRM ou système de réduction-majoration, est utilisé par les compagnies d’assurance pour évaluer les risques, suivant le taux de sinistres enregistré. Ce dispositif est essentiellement applicable aux véhicules de plus de 80 cm3 et est défini par le Code des assurances. Il permet aux conducteurs de se faire créditer de 5% bonus par année sans sinistre responsable. Par ailleurs, en cas d’accident responsable, ils peuvent subir un malus de l’ordre de 25% et leurs cotisations seront donc majorées.

Pour information, dans le choix d’une assurance malus, il est souvent préférable de recourir aux prestations d’un Courtier en assurance auto résilié.

 

Leave A Comment