auto école

Auto-école : Les candidats pourront demander une date de passage

In août 25, 2016

Afin d’éviter les longues attentes entre l’épreuve théorique et pratique du permis de conduire, l’Autorité de la concurrence a conseillé l’Etat de mettre en place un système qui offrirait aux candidats, la possibilité de demander leur date de passage de l’examen. Cette nouvelle proposition n’a pas fait l’unanimité auprès des auto-écoles qui estiment qu’elle pourrait avoir des conséquences néfastes sur la sécurité routière.

La proposition de l’Autorité de la concurrence

Les délais d’attente entre l’examen théorique et pratique du permis de conduire peuvent atteindre 72 jours en France, alors que dans le reste de l’Europe, ils n’excèdent pas les 45 jours. Afin de remédier à cette situation, l’Autorité de la concurrence a proposé un système qui permet aux candidats de demander directement la date de leur examen à la préfecture, sans attendre l’approbation des auto-écoles.

Accessible après la validation des 20 heures de conduite obligatoires, ce service permettrait d’accélérer grandement le passage du permis selon l’Autorité. D’autre part, pour éviter les désistements de dernière minute, celle-ci a également proposé au Gouvernement de rendre le passage de l’épreuve payant. Cependant, si le candidat se présente réellement à l’examen, il pourra bénéficier d’un remboursement intégral ou partiel.

Une mesure inadaptée selon les auto-écoles

demande de passage auto ecoleFace à cette nouvelle mesure proposée par l’Autorité de la concurrence, le président national du CNPA-éducation routière, Patrice Bessone, a dévoilé son mécontentement. Il a déclaré que cette recommandation ne permettrait en aucun cas de raccourcir les délais de passage des épreuves du permis de conduire, puisque les candidats peuvent déjà s’inscrire auprès de la préfecture. Toutefois, ils évitent cette solution parce qu’ils savent qu’il est préférable de passer par une école.

Pour justifier ses propos, M.Bessone a affirmé que les chances de réussite à l’examen d’une personne qui a appris à conduire seule sont de 30% contre 60%, pour les individus qui ont opté pour une auto-école.

Par ailleurs, il a déclaré que s’inscrire directement à l’examen après 20 heures de conduite pourrait avoir des conséquences néfastes sur la sécurité routière, en raison du manque d’encadrement et de régulation professionnelle des candidats.

Pour information, le syndicat de Patrice Bessone a déjà été à l’origine des manifestations contre la réforme du permis de conduire.

Leave A Comment